Agence de développement territorial du Coeur du Hainaut

Actualités

05.02.2024

Le Gouvernement wallon accorde un subside au projet de reconversion de l'ancien site BASF à Feluy


Le Gouvernement wallon a annoncé son engagement financier envers le projet de reconversion de l'ancien site industriel de BASF à Feluy, porté par Feluy M2M, un Partenariat Public-Privé unique en Wallonie. Ce partenariat, constitué de la société Blue Site (association entre Ecoterres et Wanty) et de l’agence de développement territorial IDEA, a reçu un subside de près de 9.680.000 € pour soutenir la réhabilitation de cette friche industrielle emblématique. 

En avril 2023, Feluy M2M obtenait un permis unique assorti d'un Projet d'Assainissement, marquant le début de la transformation de l'ancien site de BASF. La superficie stratégique de 63 hectares, située au cœur du premier pôle pétrochimique de Wallonie, sera dépolluée, nivelée et rééquipée pour accueillir de nouvelles activités génératrices d'emplois et de valeurs. 

Une reconversion en 3 volets 

Le projet, démarré à la fin de l'été dernier, se décline en trois volets. Tout d'abord, la dépollution du sol, des eaux souterraines et des anciens bassins de décantation. Ensuite, le réaménagement du site avec le nivellement du sol pour créer des parcelles de grandes dimensions. Enfin, les travaux d'équipement incluant la création de voiries, la pose des impétrants, et la mise en place d'un réseau d'égouttage. 

Une collaboration inédite 

Le Gouvernement wallon a souligné l'importance de ce projet pilote, soulignant la collaboration inédite entre des entreprises privées et IDEA  au sein d'un partenariat public-privé opérationnel. Chaque partenaire apportera son expertise tout au long de la mise en œuvre du projet, avec Ecoterres pour la dépollution, Wanty pour l'équipement, et IDEA pour la promotion et la commercialisation des terrains. 

Dans une démarche alignée sur les objectifs wallons de reconversion des friches industrielles, le projet de Feluy M2M a reçu fin janvier 2024 un subside de 9.680.000 €, destiné exclusivement à la viabilisation du site. La dépollution, quant à elle, est financée par l'entreprise BASF, respectant le principe du pollueur-payeur. 

Le projet en quelques chiffres 

Le projet de reconversion, d'une envergure sans précédent, prévoit la commercialisation des premiers terrains dès 2025, avec une fin de chantier globale programmée en 2038. Le site de 63 hectares sera aménagé en plateaux constructibles pour des activités industrielles, avec 12 hectares réservés exclusivement à la biodiversité. En tout, le projet devrait créer entre 350 et 450 emplois directs. 

Ce projet innovant s’inscrit pleinement dans les objectifs fixés par la Wallonie visant à anticiper la fin de l’artificialisation du territoire et à reconvertir des friches industrielles.  

Pour plus d'informations sur le projet : Communiqué de presse sur le sujet

Agenda

20Jun2024

Mobilité – Focus sur le Cœur du Hainaut

En savoir plus

25Jun2024

Forum 4 Cleantech - La Cleantech et le futur de l’Énergie grâce à la Data

En savoir plus

27Jun2024

Conférence: Dopez votre communication avec l’IA

En savoir plus