Agence de développement territorial du Coeur du Hainaut

Actualités

23.01.2024

Investissement de 70 millions d'euros dans la décarbonation du Cœur du Hainaut grâce au Fonds pour une Transition Juste


IDEA, l’UMONS et les UMONS Innovation Centers (Materia Nova, INISMa-BCRC, Multitel, le CLICK et le C3E2D), ainsi qu’une série de partenaires industriels vont bénéficier d’une enveloppe considérable pour accélérer la transition climatique et stimuler l'économie locale du Coeur du Hainaut. 

C'est avec une grande satisfaction que l'Université de Mons (UMONS), l'Agence de Développement territorial IDEA, et les UMONS Innovation Centers, en collaboration avec divers partenaires industriels, ont accueilli la décision du Gouvernement wallon de dédier un financement de près de 70 millions d'euros pour la décarbonation du Cœur du Hainaut. Cette allocation provient du "Fonds pour une Transition Juste" (FTJ)* suite à un appel à projets, soulignant ainsi la détermination du gouvernement wallon à soutenir la transition vers une économie neutre en carbone. 

Le secteur industriel, étant le plus polluant en Wallonie, a été spécifiquement ciblé, avec une attention particulière portée sur les arrondissements de Tournai, Mons et Charleroi. Ces régions affichent une intensité d'émissions industrielles de gaz à effet de serre élevée, principalement due à la production de ciment, de produits chimiques et d'électricité. 

Face à ce constat, l'UMONS, IDEA et les UMONS Innovation Centers ont répondu à l'appel du FTJ en présentant des projets conjoints axés sur la production d'énergie verte, la recherche et le développement d'infrastructures favorisant le développement d'écosystèmes socio-économiques axés sur la décarbonation. 

Un enjeu de taille pour lequel IDEA joue un rôle clé dans la mise en réseau des partenaires et des entreprises ainsi que la mise en cohérence des projets assurant qu'ils soient porteurs de valeurs et connectés les uns aux autresen faveur du Cœur du Hainaut.   

 Les projets sélectionnés dans l'arrondissement de Mons sont les suivants :  

  •  Le projet "TRL7- Plug & Test", une infrastructure à Ghlin-Baudour liée au déploiement de l'écosystème "Heart for Cleantech", dotée d'un budget de plus de 20 millions d'euros. Ce projet offrira aux industriels la possibilité de tester leurs procédés de décarbonation dans les domaines des matériaux circulaires et de l'énergie, minimisant ainsi les risques au moment de l'industrialisation des innovations. 

  • Développement d’une unité de production d'hydrogène vert à Frameries, bénéficiant d'un financement de plus de 7 millions d'euros. Ce projet, dirigé par l'UMONS en collaboration avec l'intercommunale CENEO, vise à produire de l'hydrogène vert aux entreprises du Parc d'activité économique de Frameries, ont notamment l’entreprise Bridgestone. 

  • Développement d’une unité de biométhanisation sur un terrain agricole jouxtant la zone d'activité économique de Geothermia à Mons, financée à hauteur de près de 6 millions d'euros. Ce projet, dirigé par l'intercommunale CENEO, ambitionne de produire du biométhane et d’alimenter les PME locales via une Communauté d’énergie renouvelable, renforçant ainsi l'attractivité du parc d'activité économique Geothermia. 

  • Le portefeuille de projets de recherche ILES dirigés par l'UMONS, bénificiant d’un financement de 14 millions € pour le développement accéléré de Communautés d'Energie chaleur-froid-électricité, offrant des solutions technologiques et logicielles pour la transition énergétique.  

  • Le portefeuille de projets Extremat, avec un budget de plus de 6 millions €, dirigé par INISMa-CRIBC (BCRC) aidera l'industrie céramique wallonne à réussir sa transition vers une production décarbonée, en réduisant significativement la consommation d'énergie.

Jacques Gobert, Président d'IDEA, souligne : “Ces financements sont essentiels pour accompagner les entreprises du Cœur du Hainaut dans la décarbonation de leurs processus industriels, permettant ainsi à la région de concrétiser des projets en faveur de la transition climatique. Je salue également le soutien du Gouvernement wallon, symbole d’une reconnaissance du travail effectué en amont pour construire des projets cohérents et fédérateurs au bénéfice du Cœur du Hainaut.” 
 

Le financement alloué par le Gouvernement wallon est une étape cruciale pour renforcer la transition vers la neutralité climatique et accélérer la décarbonation des industries tout en créant des emplois !  

*Ce fonds, créé par la Commission européenne et porté par la Wallonie, vise à atténuer les effets socio-économiques de la transition vers une économie climatiquement neutre, en se concentrant sur les régions et secteurs confrontés aux défis les plus importants. 

Agenda

14Mar2024

L'IA au service de l'industrie

En savoir plus

19Mar2024

Atelier leadership numérique

Le numérique dans votre entreprise, comment impliquer et mobiliser vos équipes ?

En savoir plus