Intercommunale de développement économique et d'aménagement du coeur du Hainaut

Coeur du Hainaut

Démergement

L’essor industriel du XIXe siècle a notamment conduit à l’exploitation intensive des mines de charbon du Borinage et du Centre, ce qui a engendré en surface des tassements importants de terrains.

Les affaissements du sol sur de vastes zones ont pu atteindre plusieurs mètres (12 m au cœur de Cuesmes) selon l’importance des couches exploitées, modifiant totalement le régime hydrographique de la vallée de la Haine et provoquant de graves problèmes d’évacuations des eaux usées et pluviales. La formation de cuvettes d’affaissement a nécessité l’endiguement progressif du Canal Mons-Condé et a entraîné la création de vastes zones marécageuses (Trivières, Péronnes, Maurage, Ghlin, Jemappes, Tertre, Douvrain, Wasmuël, Hensies, etc.).

C’est dans ce contexte que l’IDEA, à l’époque IDAVHI – Intercommunale pour le Démergement et l’Assainissement de la Vallée de la Haine Inférieure, a été créée en 1956 afin, d’une part, de protéger les populations des risques d’inondations et, d’autre part, d’équiper ces quelques 5.000 ha de terres autrefois marécageuses en vue d’y accueillir des industries créatrices d’emplois.

C’est ainsi qu’un important réseau de collecteurs et de stations de pompage a été mis en œuvre par l’IDEA. L’Intercommunale exploite aujourd’hui 25 stations permettant de pomper chaque année plus de 20 millions de m³ d’eau, dont près de 4 millions sont valorisés en eau potable.

Le démergement est donc cette opération particulière visant à réaliser des travaux d’évacuation des eaux afin de lutter contre les inondations. L’IDEA est reconnue en qualité d’organisme de démergement agréé par la SPGE pour les communes du Cœur du Hainaut.

Quelques chiffres clés …

  • 37.500 ha, soit une zone comptant près de 320.000 habitants, sont aujourd’hui protégés au sein du Cœur du Hainaut contre les inondations indirectes ;
  • l’amplitude maximale des affaissements constatés dans la région s’élève à 16 m ;
  • les 25 stations de pompage ont une capacité de 310.000 m³/heure, soit 86 m³/s ;
  • le réseau s’appuie notamment sur un bouclage électrique comptant plus de 50 km de câbles haute tension.

Agenda

21avr2017

Brunch info - Les nouvelles aides à la transformation numérique des entreprises

En savoir plus

27avr2017

Colloque - Co-construisons un Coeur du Hainaut éthique et durable

En savoir plus

08mai2017

Focus e-marketing

En savoir plus